Namibie : la BAD soutient l’électrification avec une centrale solaire photovoltaïque à Windhoek

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé son engagement à soutenir l’électrification de la Namibie en allouant 485 000 dollars du Fonds de développement urbain et municipal (UMDF) à la construction d’une centrale solaire photovoltaïque à Windhoek. L’initiative vise à connecter des quartiers informels au réseau électrique national, améliorant ainsi les conditions de vie de milliers de personnes et libérant le potentiel économique du pays. Le projet, qui ouvrira la voie à une ville plus résiliente face aux changements climatiques et à la pauvreté, contribuera également à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

La Banque africaine de développement (BAD) a récemment annoncé son soutien à l’électrification de la Namibie, en allouant une somme de 485 000 dollars provenant du Fonds de développement urbain et municipal (UMDF) à la construction d’une centrale solaire photovoltaïque dans la ville de Windhoek. Cette installation, d’une capacité de 60 MWc, aura pour objectif d’éclairer environ 200 000 habitants de la capitale namibienne.

La Namibie, un pays d’Afrique australe, fait face à un défi majeur en matière d’accès à l’électricité, avec près de 20 % de sa population encore privée de ce service vital, selon les estimations de la Banque mondiale. Cette initiative de la BAD vise donc à connecter plusieurs quartiers informels au réseau électrique national, permettant ainsi d’améliorer les conditions de vie de milliers de personnes et de libérer le potentiel économique du pays.

Le conseil municipal de Windhoek, en collaboration avec la BAD, a développé un plan structurel global pour identifier et prioriser les opportunités d’investissement liées à l’électrification. Ce plan participatif englobera divers domaines tels que l’eau, les routes et la mobilité, les zones vertes et les débouchés commerciaux. L’objectif est de mettre en place une approche intégrée qui stimulera le développement économique et social de la ville.

Selon la représentation de l’UMDF, ce projet solaire devrait démarrer avant 2024 et contribuera à faire de Windhoek une ville plus résiliente face aux changements climatiques et à la pauvreté. En favorisant la création d’emplois, cette initiative permettra de renforcer la capacité de la population à faire face aux défis socio-économiques actuels. De plus, en réduisant la dépendance aux énergies fossiles, la centrale solaire contribuera à la diminution des émissions de gaz à effet de serre, un enjeu crucial dans la lutte contre le changement climatique.

Le gouvernement namibien est également engagé dans la diversification de son mix électrique national. Au cours du second semestre 2021, les autorités ont sélectionné une entreprise pour la réalisation d’une centrale solaire photovoltaïque de 25 MW, dans le cadre d’un partenariat public-privé avec la municipalité de Windhoek. Ce projet, nécessitant un investissement de 420 millions de dollars namibiens (plus de 29 millions de dollars américains), renforcera davantage l’utilisation des énergies renouvelables dans le pays.

L’électrification de la Namibie est une étape cruciale pour améliorer les conditions de vie de la population et favoriser le développement économique du pays. Grâce au soutien de la Banque africaine de développement, la construction de la centrale solaire photovoltaïque à Windhoek permettra de connecter des quartiers informels au réseau électrique national, libérant ainsi un potentiel considérable pour le pays. Cette initiative contribuera également à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, s’inscrivant ainsi dans la lutte mondiale contre le changement climatique. Avec ces efforts combinés, la Namibie est sur la voie d’une transition énergétique durable et d’un avenir plus prometteur pour ses habitants.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *