En RDC, la dette oscille autour de 17 % du PIB

Kinshasa détiendrait ainsi l’un des ratios d’endettement les plus bas au monde. Sa situation actuelle lui permet ainsi de contracter de nouveaux prêts à l’heure où le marché financier se resserre.

 

En République démocratique du Congo, la dette publique oscille autour de 17 % du PIB. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, lors d’une plénière au Palais du Peuple. « (…) Nous avons la particularité de demeurer un pays faiblement endetté et grâce au taux de croissance que nous avons réalisé ces deux dernières années, nous assistons même à une baisse du ratio d’endettement » a-t-il indiqué face aux députés.

Durant cette plénière au Palais du Peuple, les législateurs ont ratifié trois accords de financement signés avec des partenaires financiers. Le premier a été conclu avec le Fonds africain de développement (FAD) pour un prêt de 99,22 millions $. Il porte sur la phase 1 du projet de construction du corridor économique transnational RDC-Angola. Les deux autres ont été signés avec l’Association internationale du développement (IDA) pour soutenir les réformes économiques et l’autonomisation des filles. Ils permettront à la RDC d’obtenir un financement total de 900 millions $.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *