Malawi : 7 ministres limogés suite à des soupçons de corruption

Le gouvernement actuel compte désormais 27 membres. Le vice-président de la République, Saulos Chilima, a quant à lui perdu son poste de Secrétaire d’État.

Le président de la République du Malawi, Lazarus Chakwera, a limogé 7 ministres mardi dernier. Cette décision, entrée en vigueur le même jour, fait suite à des soupçons de corruption. Les ministres démis de leurs fonctions sont ceux de l’Environnement ; du Développement communautaire et du Bien-être social ; de l’Information ; du Gouvernement local ; de l’Unité nationale ; du Commerce et de l’Industrie ; des Mines.

Outre le limogeage de ces ministres, le président Chakwera a démis Saulos Chilima de sa fonction de Secrétaire d’État. Ce dernier garde son poste de vice-président de la République puisque la Loi malawite ne permet pas de limoger à ce poste. Saulos Chilima a été arrêté en novembre 2022 pour corruption. Il est accusé d’avoir reçu 280 000 $ lors d’une attribution de marché public. La nouvelle équipe gouvernementale au Malawi compte désormais 27 membres.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *