Nigeria : La Banque centrale diminue le prix du naira pour les importateurs

Le taux de change reste le même pour les investisseurs et les exportateurs. Les experts en économie s’attendent à une dévaluation de la monnaie après la présidentielle de février prochain.

La Banque centrale du Nigeria a diminué de 8% le prix de la devise locale pour les importateurs. Ceux-ci peuvent échanger 500 nairas contre 1 $ sur le marché officiel. Le taux en vigueur est actuellement de 461,23 nairas pour 1 dollar américain. La mesure de la Banque centrale ne profitera pas aux exportateurs et aux investisseurs. Contacté par Bloomberg, le porte-parole de la Banque centrale n’a pas voulu répondre aux questions séance tenante.

Le naira connait depuis 12 semaines sa plus longue séquence de dépréciations. Sur le marché parallèle, sa valeur est 61% inférieure à celle fixée par le régulateur. Hier jeudi, il fallait débourser 744 nairas pour obtenir 1 $. Les institutions financières internationales telles que le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale recommandent l’unification des taux de change sur les deux marchés.
Chacun des candidats à la prochaine présidentielle de février 2023 s’est engagé à atteindre cet objectif au cas où il serait élu. Des experts, y compris des économistes de la Bank of America, prévoient une dévaluation du naira après l’élection.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *