L’Afrique subsaharienne connaîtra une croissance économique de 3,6% en 2023

La croissance d’avant-covid sera difficile à atteindre dans la région à court terme. La pauvreté devrait augmenter et le développement ralentira.

D’après les « Perspectives économiques mondiales » de la Banque mondiale, l’Afrique subsaharienne ne connaîtra qu’une reprise modeste en 2023. La croissance économique s’établira à 3,6% et le revenu par habitant n’augmentera que de 1,2% dans la région. Les effets combinés des crises actuelles exacerberont la pauvreté et entraîneront un surendettement.

L’Afrique subsaharienne ne pourra pas renouer avec ses performances d’avant-covid de sitôt. Les pays en développement verront leur croissance ralentir à 2,7% en 2023 contre 3,8% en glissement annuel. « La faiblesse de la croissance et des investissements des entreprises aggravera les reculs déjà dévastateurs en matière d’éducation, de santé, de réduction de la pauvreté et d’infrastructures, ainsi que les nécessités liées au changement climatique » a annoncé David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *