Le Burkina Faso réussit sa première émission obligataire à l’ère Traoré

L’opération a été lancée sur le marché financier régional le 19 décembre 2022. Elle a connu la participation de plusieurs investisseurs qui ont sursouscrit à l’emprunt.

Le Burkina Faso est allé rechercher 150 milliards FCFA (244,38 millions $) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Son emprunt obligataire a été dirigé par Coris Bourse et a enregistré « un réel engagement des investisseurs » s’est réjoui le ministre de l’Économie, Aboubacar Nacanabo.

L’opération, lancée le 19 décembre 2022, a été sursouscrite avec un taux de couverture de 115,33%. Le Trésor burkinabé a finalement retenu 173 milliards FCFA (281,85 millions $) sur l’ensemble des offres. L’emprunt est assorti d’un taux de 6% et d’une maturité de 5 ans dont deux ans de différé, rapporte l’Agence de presse africaine. C’est la première émission obligataire que réalise le Burkina Faso sous le régime du capitaine Ibrahim Traoré, président de la transition installé depuis septembre 2022.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *