La RDC veut booster ses relations commerciales avec le Burundi

La consolidation des rapports bilatéraux entre les deux pays vise à tirer profit de la frontière commune de plus de 200 km qu’ils partagent. Le gouvernement congolais a adopté le projet de Loi entérinant le renforcement des relations. Il ne reste que l’approbation du Parlement pour concrétiser son ambition.

La République démocratique du Congo (RDC) veut tirer profit des 236 km de frontière qu’elle partage avec le Burundi. Son gouvernement a adopté, vendredi dernier, un projet de Loi autorisant la ratification d’un accord commercial conclu avec l’État voisin. La revue et l’homologation de cette coopération permettront de dynamiser les relations bilatérales entre les deux pays. Un cadre juridique sera créé à cet effet.

La RDC et le Burundi font à la fois partie de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), du Marché commun de l’Afrique de l’Est et australe (COMESA), de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) et désormais de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF). « Les intérêts communs existants donnent lieu à l’extension future des échanges commerciaux entre les deux pays » a déclaré le ministre congolais du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *