La BOAD dédiera 25% de son portefeuille au financement climatique

L’annonce a été faite par le Président de l’institution, Serge Ekue, à Charm El-Cheikh, où se tient actuellement la COP 27. Elle intervient suite aux différents rapports publiés à cette conférence internationale, sur la nécessité d’augmenter les investissements dans l’adaptation climatique en Afrique.

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) contribuera davantage à l’adaptation climatique dans sa zone d’intervention. Son Président, Serge Ekue, a annoncé, en Égypte, qu’elle consacrera 25% de son portefeuille au financement climatique sur la période 2021-2025, contre 10% précédemment. Ce qui fera au moins 1,3 milliard $ d’investissements attendus dans le secteur en Afrique de l’Ouest. Cet apport financier aura « un effet levier attendu de 10% auprès des fonds et des marchés des capitaux » a indiqué Ekué.

L’enveloppe sera dédiée à la mise en œuvre des projets visant la sécurité alimentaire, l’indépendance énergétique et la durabilité des villes. Elle permettra dans le premier volet de développer une agriculture climato-intelligente dans les pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Les États du Sahel seront les plus ciblés du fait de leur vulnérabilité plus accrue aux changements météorologiques dus au réchauffement climatique. Sur le plan énergétique, la BOAD prévoit de développer une capacité de production d’énergie de 380 MW. Des installations solaires de 215 MW seront implantées à cet effet.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *