Le Burundi enregistrera une croissance économique de 3 % en 2022 (FMI)

Les effets de la guerre en Ukraine vont ralentir le progrès économique de cette année. La levée des sanctions américaines et le renouement des relations avec l’UE devraient toutefois relancer la croissance en 2023.

Le Burundi verra son PIB croître de 3 % en 2022, selon le Fonds monétaire international (FMI). Cette nouvelle estimation prend en compte les effets de la crise russo-ukrainienne qui affectent gravement l’économie du pays. L’inflation au Burundi est passée de 10,5 % en août 2021 à 20,9 % à fin septembre 2022. Le FMI note une détérioration des termes de l’échange et des difficultés macroéconomiques.

L’institution basée à Washington prévoit toutefois de bonnes perspectives pour le Burundi. La croissance économique à moyen terme devrait s’établir à 4,7 %. Elle sera soutenue par la mise en œuvre des réformes et la réalisation des projets dans les secteurs agricole et minier. Elle sera également favorisée par le renouement des relations bilatérales avec l’Union européenne (UE) et les États-Unis. Ces derniers avaient imposé des sanctions contre le Burundi à cause des violences perpétrées à la suite de l’élection présidentielle controversée de 2015.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *