COP 27 : Un plan de transition énergétique de 18 milliards $ pour l’Afrique australe

Le Southern African Power Pool (SAPP) sollicitera l’aide des nations riches pour se détourner du fossile. L’objectif étant de promouvoir l’énergie solaire et éolienne.

La Présidente tanzanienne, Samia Suluhu Hassan, présentera le plan de transition énergétique du SAPP lors des négociations à la COP 27 d’Égypte. Le programme de 18 milliards $ permettra aux pays membres de l’organisation régionale de se détourner du fossile. Il les aidera à passer à l’énergie propre. Les 12 pays du Bloc veulent produire 8,4 GW d’électricité à partir de sources solaire et éolienne. La Présidente tanzanienne tiendra une réunion avec les institutions financières pour solliciter leur appui.

« C’est une occasion très opportune à cette COP de parler des investissements dans les énergies renouvelables. Vous voulez que nous nous détournions du fossile ? Que nous fassions la transition ? C’est le moment de le prouver » a déclaré January Makamba, ministre tanzanien de l’Énergie à l’endroit de la communauté internationale. 60 % de l’énergie produite par les pays membres du SAPP provient du charbon. L’Organisation regroupe les compagnies d’électricité publiques des pays suivants : l’Angola, le Botswana, la RDC, l’Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, le Malawi, la Namibie, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *