Le changement climatique contraindra 113 millions d’africains au déplacement

La proportion de la population africaine qui sera obligée de se déplacer passera de 1,5 % actuellement à 5 % en 2050. Cette situation touchera 49 millions de personnes dans les pays de la Corne.

Le changement climatique augmentera le flux migratoire à l’intérieur des pays africains. Le phénomène affectera particulièrement les États côtiers en raison de la montée du niveau de la mer. Selon le nouveau rapport publié par l’Africa Climate Mobility Initiative, 5 % de la population africaine sera contrainte au déplacement d’ici 2050, soit environ 113 millions de personnes. Plus de 43 % de cas de migration seront enregistrés dans les pays de la Corne de l’Afrique.

L’éducation de plusieurs millions d’enfants sera gravement affectée. Les inégalités et les conflits de territoires seront exacerbés. La densité démographique augmentera dans certaines régions au détriment d’autres dans le même pays. Les auteurs du rapport appellent les dirigeants du monde actuellement réunis en Égypte pour la COP 27 à prendre des mesures urgentes et concrètes pour protéger ces millions de personnes qui sont exposées aux effets du changement climatique dont elles ne sont pourtant pas responsables.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *