La Tunisie recevra 74 millions $ du Fonds monétaire arabe

L’aide approuvée quelques semaines plus tôt par le FMI a ouvert la voie aux financements extérieurs. L’enveloppe qui sera accordée par la banque arabe permettra de réformer la gestion des finances publiques.

La Tunisie a conclu un accord de financement avec le Fonds monétaire arabe. Elle recevra bientôt un prêt de 74 millions $ pour soutenir les réformes engagées dans le secteur des finances publiques. L’annonce a été faite en fin de semaine dernière par la Banque centrale de Tunisie. Le pays a récemment signé un accord de 1,9 milliard $ avec le Fonds monétaire international (FMI) pour sortir la tête de l’eau.

Depuis plus d’un an, la Tunisie est confrontée à une crise à la fois économique, politique et financière. Les denrées de base sont rares, voire indisponibles sur le marché intérieur. Les réserves en devises ont chuté à leur plus bas niveau, empêchant l’État de s’approvisionner convenablement en produits pétroliers. De longues files d’attente ont été observées dans les stations-service de certaines villes.

La situation était telle que sans l’aide du FMI, l’économie tunisienne se serait effondrée. Selon les experts, l’accord avec le prêteur basé à Washington favorisera l’arrivée de nouveaux financements. L’enveloppe qui a été validée par le Fonds monétaire arabe en est une preuve. Elle est assortie d’une maturité de 5 ans avec une période de grâce de 30 mois.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *