L’opération obligataire du Mali une fois encore sous-souscrite sur le marché régional

Les investisseurs de la sous-région continuent de bouder le Mali sur le marché financier. En quête de 40 milliards FCFA, le pays n’a finalement obtenu que 23 milliards FCFA de souscriptions totales lors de sa dernière sortie.

L’émission obligataire lancée par le Trésor malien le 31 octobre dernier ne s’est pas soldée par une réussite. L’État avait l’objectif de lever une somme de 40 milliards FCFA (59,49 millions $) sur le marché financier de l’Uemoa. Il n’a cependant obtenu que 23,75 milliards FCFA (35,32 millions $) de souscriptions, ce qui fait un taux de couverture d’environ 59 %. Sur cette somme, le Trésor a décidé de retenir 21,75 milliards FCFA (32,35 millions $).

Les titres obligataires ont été émis en deux tranches. La première est assortie d’une maturité de 3 ans et d’un rendement de 6,20 %. La seconde a quant à elle un rendement de 6,61 % pour une maturité de 7 ans. Tous les titres émis sont des Obligations assimilables du Trésor (OAT). L’opération a connu la participation des investisseurs de tous les pays de l’Uemoa sauf du Togo et du Sénégal.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *