L’UE accorde 55 millions € au Togo

L’aide vise à soutenir la mise en œuvre de deux projets. Le premier permettra de renforcer les capacités des collectivités locales pour la gestion des déchets. Le second a pour objectif de préserver les aires protégées et de réhabiliter des pistes rurales.

L’Union européenne (UE) s’est accordée avec le Togo pour lui fournir une enveloppe de 55 millions d’euros. Les fonds permettront aux autorités de soutenir la mise en œuvre de deux projets. Le premier porte sur le renforcement des services publics locaux (PRSPL). Il sera financé à hauteur de 25 millions € dont 10 millions sous forme de don. Il permettra de renforcer les capacités des collectivités territoriales, dans le but d’assurer une meilleure gestion des déchets solides et liquides. Le Centre d’enfouissement technique (CET) d’Aképé sera rénové à cet effet.

La seconde tranche du financement de l’UE sera injectée dans la réalisation du Programme d’appui à la lutte contre le changement climatique, la protection de la biodiversité et l’agroécologie (PALCC+). Elle permettra de préserver les aires protégées de Fazao-Malfakassa, d’Abdoulaye et de Togodo-Mono. 11 postes de surveillance seront créés à cet effet. Le programme prévoit également la construction de 120 km de pistes rurales et la fourniture de plus de 60 000 équipements de cuisson propres, efficaces et standardisés. La mise en œuvre des deux projets permettra d’améliorer les conditions de vie des populations, selon le gouvernement. Elle favorisera également « une croissance économique inclusive et durable ».

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *