La croissance économique de l’Afrique du Nord s’établira à 5% en 2022 (FMI)

L’économie des pays nord-africains sera affectée par la hausse inflationniste en 2023, selon le prêteur. Cette dernière sera proportionnelle à la flambée des prix de l’énergie.

La croissance économique des pays de l’Afrique du Nord s’établira à 5% en 2022, selon le Fonds monétaire international (FMI). Ce progrès devrait cependant ralentir en 2023 à cause de l’inflation galopante. Le prêteur annonce une croissance de 3,6% pour la zone MENA (Moyen-Orient, Afrique du Nord). Celle-ci sera encore plus faible pour les pays exportateurs de pétrole, soit 3,5%.

Cette chute sera due à la baisse des prix de l’énergie et au ralentissement de la demande mondiale du pétrole et de la production de l’Opep en 2023. « Nous nous attendons à ce que les perspectives pour l’année prochaine soient moins variables que cette année. La croissance va chuter à la fois pour les pays exportateurs et importateurs de pétrole » a déclaré Jihad Azour, directeur du Département Moyen-Orient au FMI, cité par l’Associated Press.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *