Ghana : Les députés suspendent temporairement leur demande de faire destituer le ministre Ofori-Atta

Le Président Nana Akufo-Addo a demandé aux parlementaires de patienter jusqu’à la fin des négociations avec le FMI. Remplacer le ministre des Finances en pleins pourparlers pourrait empêcher le pays d’obtenir le financement recherché.

Les députés du parti au pouvoir ont momentanément suspendu leur requête de faire destituer le ministre ghanéen des Finances. Le Président de la République leur a demandé d’attendre la fin des pourparlers en cours avec le Fonds monétaire international (FMI). Ces négociations devraient permettre au Ghana de décrocher un financement de quelques milliards $ pour sortir de sa crise actuelle.

Après la signature de l’accord avec le FMI, indique Nana Akufo-Addo, « leur doléance serait suivie d’effet ». Mais en attendant, il les invite à poursuivre les activités parlementaires et surtout à examiner le Budget 2023. Les députés du New Patriotic Party (NPP) a demandé mardi dernier au chef de l’État de destituer le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta.

Les problèmes économiques et financiers que traverse actuellement le Ghana sont survenus sous sa tutelle. Les députés l’accusent de ne pas avoir su prendre les décisions idoines pour les éviter ou pour les endiguer. Ils lui ont d’ailleurs demandé de se retirer du NPP.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *