La BAD prévoit une croissance de 4% pour l’Afrique de l’Est en 2022

Le prêteur indique que la croissance économique ne sera pas uniforme dans tous les pays de la région. Elle sera surtout tirée par les performances enregistrées en Éthiopie et au Kenya.

La Banque africaine de développement (BAD) publiera bientôt ses Perspectives économiques régionales pour l’Afrique de l’Est. Elle a cependant révélé dans une note publiée ce mercredi 26 octobre que la croissance économique de la zone sera de 4% en 2022.

Celle-ci augmentera à 4,7% du PIB en 2023, mais ne sera pas uniforme dans tous les pays. La BAD indique qu’elle sera notamment portée par les pays tels que l’Éthiopie, le Rwanda et le Kenya dont les performances s’amélioreront à moyen terme.

Cependant, ces perspectives restent soumises à des risques économiques. Parmi eux figurent notamment le surendettement, le déficit budgétaire et la diversification limitée des sources de revenus. La BAD propose dans son document qui sera bientôt disponible, des politiques à mettre en place à court et moyen terme pour soutenir la résilience des pays face aux chocs externes.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *