Kenya : L’industrie manufacturière sera portée à 20% du PIB d’ici 2030

Cette ambition est partagée aussi bien par les acteurs du secteur que par le Président Ruto. L’atteinte de cet objectif permettra de tripler les revenus de l’industrie et de créer plus de 650 000 nouveaux emplois.

Les fabricants kényans ont décidé de porter la contribution de l’industrie manufacturière à 20% du PIB d’ici 2030. Une feuille de route a été élaborée et sera mise en œuvre à cet effet. « (…) Nous avons le potentiel de faire passer la contribution du secteur de 7% actuellement à 20% du PIB en 8 ans. Nous y parviendrons grâce à un engagement continu, à la consultation, au partage d’idées et à l’action collective en tant que nation » a déclaré le Président kényan, William Ruto.

La contribution de l’industrie manufacturière au PIB kényan a chuté à 7,2% en 2021 contre 9,3% en 2016. En la portant à 20%, les recettes du secteur vont tripler et plus de 650 000 nouveaux emplois seront créés. Le Président Ruto a annoncé que les revenus des travailleurs seront aussi appréciés pour renforcer leurs moyens de subsistance. Il reste confiant quant à l’atteinte de ces différents objectifs d’ici 2030. « (…) Nous avons mis en place des initiatives pour créer un environnement commercial favorable » aux investisseurs. Ce climat d’affaires attirera les investissements nécessaires pour booster l’industrie manufacturière, a-t-il indiqué.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *