Le Burundi rouvre ses frontières avec le Rwanda après 7 années de fermeture

Les tensions entre les deux pays est-africains semblent s’apaiser. La réouverture des frontières communes pourrait être le début d’une nouvelle coopération amicale et bilatérale. Le nouveau président burundais s’est engagé à renouer les relations diplomatiques avec le pays voisin.

Le Burundi a rouvert ses frontières avec le Rwanda depuis samedi dernier. « Toutes les frontières du Burundi avec ses pays voisins sont ouvertes. Le Burundi est un pays où chacun peut entrer et sortir librement » a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué publié sur Twitter. Les frontières avec le Rwanda avaient été fermées en 2015 suite à une crise liée à la contestation du 3e mandat de Pierre Nkurunziza à la tête de l’État burundais.

À l’époque, Gitega accusait Kigali d’avoir hébergé des opposants politiques qui seraient à la base de la tentative du coup d’État burundais du 13 mai 2015. Les autorités burundaises ont exigé que ces derniers soient rapatriés pour faire face à la justice, mais le Rwanda s’y est toujours opposé. Kigali accusait quant à lui Gitega d’avoir collaboré avec les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), un groupe accusé d’avoir perpétré le génocide rwandais de 1994.

Arrivé au pouvoir en 2020, l’actuel président burundais, Evariste Ndayishimiye, s’est engagé à renouer de fortes relations diplomatiques avec le Rwanda. Ce dernier a donc rouvert ses frontières avec le Burundi depuis 7 mois déjà. Gitega suit enfin le pas posé par Kigali et lance ainsi la naissance d’une nouvelle coopération entre les deux pays.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *