L’Algérie augmentera son budget militaire de 227% en 2023

Le projet sera soumis à l’approbation du Parlement à la fin du mois en cours. Il fait suite à l’accord de sécurité conclu par le Maroc et l’Israël. Les experts affirment qu’il s’agit d’une réponse du gouvernement algérien au voisin marocain.

Le budget militaire de l’Algérie passera d’environ 10 milliards $ à 22,7 milliards $ en 2023. Cette augmentation a été intégrée dans la loi des Finances du prochain exercice fiscal. Elle sera soumise à l’approbation du Parlement à la fin de ce mois. Le nouveau budget militaire est censé permettre à l’Algérie de moderniser et de renforcer ses capacités de renseignements militaires. Il aidera également le pays à rattraper son retard technologique.

Il sera financé par les importantes ressources engrangées par l’État dans le secteur des hydrocarbures. « L’Algérie n’a jamais été aussi riche. La crise en Ukraine a permis à l’Algérie de remplir ses caisses » a déclaré Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe (IPSE), cité par RFI. Selon lui, l’augmentation du budget militaire est une réponse du régime Tebboune au Royaume chérifien.

Fin 2021, le Maroc a signé un accord de coopération sécuritaire historique avec Israël. Avec la tension actuelle, les experts estiment qu’une escalade pourrait générer de sérieux conflits entre le Maroc et l’Algérie. Chacun d’eux s’apprête donc à toute éventualité.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *