Le Kenya veut rééchelonner le service d’une dette chinoise de 5 milliards $

Le prêt chinois a été utilisé pour construire le chemin de fer reliant la capitale, Nairobi, au port de Mombasa. Sa maturité est actuellement de 20 ans. Le gouvernement désire l’étendre à 50 ans pour réduire la pression du service de la dette.

Le Kenya veut demander à la Chine de rééchelonner le paiement d’une dette de 5 milliards $. Le prêt a été contracté pour construire une ligne ferroviaire reliant la ville de Nairobi au port de Mombasa. Il est assorti d’une maturité de 20 ans que veut modifier le gouvernement kényan. Le secrétaire aux Transports, Kipchumba Murkomen, a déclaré que l’économie nationale était étouffée par le service de cette dette.

« Si nous parvenons à renégocier à 50 ans, cela allégera le fardeau » a-t-il indiqué. D’ailleurs, poursuit-il, la ligne ferroviaire qui a été construite n’aura pas encore atteint le seuil de rentabilité à la fin de l’échéance actuelle. « Même dans 50 ans, on ne l’aurait pas atteint. Il devient donc impossible de rembourser cet emprunt à partir des revenus provenant du chemin de fer » a-t-il expliqué.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *