Cameroun : 915 agents de l’État renvoyés de la fonction publique

Cette décision s’inscrit dans le cadre de l’opération visant à assainir le fichier solde de l’État. Elle porte à 1408, le nombre d’agents de l’État radiés de la fonction publique.

Le gouvernement camerounais a révoqué 915 nouveaux agents de l’État de la fonction publique. Une action qui intervient dans le cadre de l’opération de Comptage physique des personnels de l’État (Coppe) lancée en 2018. L’objectif de cette initiative est d’épurer le fichier solde national des agents fictifs ou inexistants dont les comptes bancaires sont crédités tous les mois. À ce jour, ce sont 1408 fonctionnaires qui ont été éjectés du système grâce à l’opération.

Les ministères des Finances et de la Fonction publique ont interpellé 8 766 agents de l’État concernés par la présente situation. Il n’y a cependant eu que 605 qui ont répondu à la convocation, prouvant ainsi leur existence, selon le ministre de la Fonction publique, Joseph Lé. Les agents n’ayant pas répondu pourraient bientôt rejoindre la liste des fonctionnaires révoqués s’ils ne se présentaient pas auprès des autorités réglementaires, pour remplir les formalités exigées.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *