Le Nigeria veut restructurer sa dette

La plus grande économie d’Afrique traverse actuellement une crise sans précédent qui l’empêche d’assurer convenablement le service de sa dette. Les autorités ont nommé un consultant pour évaluer les conditions de restructuration qui seront favorables au pays.

Le Nigeria veut restructurer sa dette pour réduire sa charge de remboursement actuelle. L’annonce a été faite par la ministre des Finances, Zainab Ahmed, lors d’un entretien avec Bloomberg. Le projet de restructuration intervient à un moment critique de l’histoire nigériane. Le pays traverse actuellement une crise caractérisée à la fois par la hausse de ses dépenses (due aux subventions sur le carburant), à la baisse de ses recettes (à cause du vol de pétrole) et à la perte de valeur du naira.

Le Trésor public n’est plus en mesure d’assurer convenablement le service de la dette. Le gouvernement a donc nommé un consultant qui réfléchira aux conditions de restructuration. L’idée étant de prolonger le plus long possible, les échéances de remboursements. Le Nigeria ne peut pas retourner sur le marché d’eurobond à l’heure actuelle en raison des coûts d’emprunt très élevés. Selon Zainab, le gouvernement fédéral lèvera sa prochaine euro-obligation en 2023 lorsque les conditions de marché seront favorables.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *