Le Nigeria augmentera ses emprunts de 15% en 2023 pour financer son budget

Le gouvernement aura besoin de 23,07 milliards $ pour combler son déficit budgétaire au cours de l’année prochaine. Ses recettes ne suffiront malheureusement pas à cause des problèmes que rencontre actuellement l’industrie pétrolière, principale source de revenus du pays.

Le Sénat nigérian a accepté que le gouvernement fédéral lève 19 milliards $ pour financer le Budget 2023, soit 15% de plus que ce qui était prévu. Le pays n’a pas pu mobiliser les recettes nécessaires pour assurer ses dépenses au cours de la nouvelle année. L’industrie pétrolière, qui génère l’essentiel de la manne financière du pays, est actuellement confrontée à d’importants problèmes.

Le vol de brut et la contrebande ont fait chuter la production du Nigeria au niveau le plus bas de l’histoire du pays. La faible mobilisation de recettes en 2022 empêchera le pays d’assurer convenablement le service de sa dette. Il devra rembourser plus de 14 milliards $ en 2023 contre 8,54 milliards $ en 2022. Le ratio dette/revenu atteindra 102% à la fin de l’année en cours. Le Budget 2023 présenté par la ministre des Finances Zainab Ahmed en juillet dernier prévoit des dépenses d’environ 46 milliards $.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *