Côte d’Ivoire : 60 millions $ de l’OFID pour le développement agricole

Le financement vise à soutenir les efforts des autorités ivoiriennes visant à réduire les importations alimentaires. Il sera injecté dans un projet mis en œuvre au nord du pays et soutenu par la Banque africaine de développement (BAD).

Le Fonds de l’Opep pour le développement international (OFID) a fourni un prêt de 60 millions $ à la Côte d’Ivoire. L’enveloppe sera consacrée à la mise en œuvre du projet Pôle agro-industriel nord (2PAI-nord). Celui-ci s’inscrit dans le cadre du Plan national de développement de la Côte d’Ivoire.

Il vise à réduire les importations alimentaires et à faire du pays, une nation autonome qui ne dépendra plus des marchés alimentaires extérieurs pour son approvisionnement. Le projet est soutenu par la BAD. Il profitera à 65 000 ménages d’agriculteurs. Il permettra entre autres d’augmenter la production dans les filières du riz, de la viande et du poisson, de la mangue et de la noix de cajou. Il favorisera également l’essor du secteur de la transformation des produits agricoles.

« La stratégie de développement agricole à moyen et long terme de la Côte d’Ivoire aidera à réaliser le potentiel du secteur. Elle réduira les importations et augmentera les exportations. La prospérité croissante se traduira également par de meilleures conditions de vie pour de nombreuses communautés » a déclaré Abdulhamid Alkhalifa, directeur général de l’OFID. Pour rappel, l’agriculture représente la principale source de revenus pour 2/3 des ménages ivoiriens. Elle contribue à hauteur de 20% au PIB du pays.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *