La Tunisie s’attend à conclure un accord de prêt avec le FMI dans quelques semaines

La Banque centrale tunisienne se dit plus optimiste quant à la signature d’un accord de prêt avec le FMI. L’État devrait bientôt décrocher un financement compris entre 2 et 4 milliards $. L’imminence de l’accord serait le fruit de l’entente conclue entre les autorités et le plus grand syndicat du pays.

La Banque centrale de Tunisie s’attend à conclure un accord de prêt avec le Fonds monétaire international (FMI) dans quelques semaines. Cet optimisme résulte de l’entente entre le gouvernement tunisien et le plus grand syndicat du pays sur l’augmentation des salaires. Les deux parties sont tombées d’accord pour rehausser les revenus des fonctionnaires de 5%. Cette collaboration entre gouvernement et syndicalistes était nécessaire pour l’obtention d’un prêt auprès du FMI.

Le montant de l’accord qui sera conclu avec l’institution financière basée à Washington n’est pas encore défini. « Nous sommes toujours en négociation, mais je pense que l’enveloppe sera comprise entre 2 et 4 milliards $ » a déclaré Marouan Abassi, gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, cité par Reuters. Ce financement permettra au pays d’endiguer les effets de la crise actuelle et d’amorcer sa relance économique.

La Tunisie est confrontée depuis plusieurs mois à un manque de devises et à une pénurie de produits alimentaires. L’accord avec le FMI s’avère être le dernier recours possible pour éviter l’effondrement de l’économie nationale, selon les experts.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *