Electricité_Niger

Le Niger veut atteindre un taux d’électrification de 80% d’ici 2035

Niamey importe 70% de l’électricité qu’il utilise depuis Abuja. Une tendance que veulent changer les dirigeants grâce à un vaste projet nommé Haské. L’idée étant de produire localement l’énergie nécessaire pour alimenter la majorité des ménages résidents.

Le niveau d’électrification actuel au Niger n’est que de 17,5%. Les autorités veulent rehausser ce taux à 30% en 2026, puis à 80% en 2035. Pour y parvenir, elles ont lancé un projet nommé Haské dont l’objectif est « d’accélérer l’accès » à l’électricité dans le pays.

La mise en œuvre de ce programme coûtera 317,5 millions $. Elle permettra d’implanter des installations solaires à travers le Niger pour renforcer l’offre énergétique nationale. Les principales cibles du projet seront les ménages ruraux, les établissements scolaires et sanitaires, les entreprises, etc.

2/3 de la superficie nigérienne est désertique. Grâce au solaire, le pays pourra exploiter une ressource naturelle dont il dispose pour atteindre ses objectifs de développement durable. À ce jour, 70% de l’électricité consommée au Niger est importée depuis le Nigeria. Le projet Haské, financé par la Banque mondiale, permettra de réduire cette dépendance et d’amorcer l’autosuffisance énergétique de l’État sahélien.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *