La SFI prêtera 150 millions $ pour des projets au Kenya

Les fonds seront domiciliés à la Kenya Commercial Bank (KCB). Ils seront surtout utilisés pour des projets d’adaptation climatique et de développement énergétique.

La Société financière internationale fournira une enveloppe de 150 millions $ à la Kenya Commercial Bank. Ces fonds, accordés sous forme de prêt, permettront de financer des projets axés sur l’adaptation climatique et le développement des énergies renouvelables dans le pays.

« Les catastrophes naturelles récurrentes comme les sécheresses et les inondations ont eu un impact sur les moyens de subsistance des Kényans et sur le développement économique du pays » a déclaré Amena Arif, directrice-pays de la SFI pour le Kenya. Selon elle, « le secteur privé peut jouer un rôle très important dans la transition verte à l’échelle nationale ». C’est ce qui explique d’ailleurs l’aide de la filiale de la Banque mondiale.

Grâce au financement de la SFI, « nous allons continuer à jouer notre rôle dans l’atténuation et l’adaptation du climat au Kenya » a indiqué Paul Russo, DG de la KCB. Celui-ci dit avoir compris que face à l’urgence climatique, l’essentiel n’était plus de générer seulement des profits. Il fallait aussi agir pour protéger l’environnement et penser aux générations futures.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *