Éthiopie : Les transactions locales en devises étrangères sont interdites

Les autorités d’Addis-Abeba ont augmenté les restrictions liées au système financier local. Elles ont adopté de nouvelles mesures pour circonscrire l’usage des devises extérieures sur le territoire national.

L’utilisation des devises étrangères lors des transactions locales est désormais proscrite en Éthiopie. Cela fait partie des mesures adoptées par la Banque centrale pour renforcer le contrôle monétaire à l’échelle nationale. De telles mesures ont été prises dans le but de maintenir les réserves de changes du pays qui ne cessent de chuter depuis plusieurs mois.

Outre l’interdiction d’échanger les devises étrangères sur le territoire national, la Banque centrale d’Éthiopie a également conditionné la détention de ces monnaies. Les résidents qui sont de retour d’un voyage à l’étranger ne peuvent pas garder ces devises pendant plus de 30 jours. Ce délai était précédemment de 90 jours.

Les éthiopiens de la diaspora qui visitent leur pays d’origine doivent déposer tous leurs billets en devises étrangères sur un compte d’épargne s’ils doivent rester plus de trois mois. Les ressortissants détenant plus de 4000 $ à leur arrivée doivent le déclarer aux douaniers avant d’entrer dans le pays. Ce montant est de 10 000 $ pour les étrangers.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *