Hydrogène_vert

Afrique du Sud : Sasol signe un partenariat avec Itochu pour produire de l’hydrogène vert

Sasol est actuellement le plus grand producteur mondial de combustibles fossiles à base de charbon. Il cherche désormais à développer de nouvelles sources d’énergie pour sa transition verte.

Le sud-africain Sasol a signé un protocole d’accord avec le japonais Itochu pour produire de l’hydrogène et de l’ammoniac verts. Ce partenariat permettra à la société basée à Sandton d’assurer son passage vers des sources d’énergie renouvelable. « Cela marque une nouvelle étape dans notre ambition de mener la transition énergétique en Afrique du Sud par la décarbonisation, tout en stimulant le développement industriel » a déclaré Priscillah Mabelane, vice-présidente exécutive de Sasol en charge de l’Énergie.

Sasol est, à ce jour, le plus grand producteur mondial de combustibles fossiles à base de charbon. En adoptant l’hydrogène et l’ammoniac verts, il réduira considérablement ses émissions de carbone ainsi que celles de l’Afrique du Sud. « L’ammoniac vert est un excellent vecteur énergétique, qui peut être facilement transporté » indique l’entreprise dans un communiqué. L’hydrogène vert est quant à lui un « catalyseur-clé » de la fabrication d’engrais à zéro émission et peut être utilisé comme carburant dans le secteur maritime. Il peut également servir à la combustion dans la production de l’énergie thermique.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *