Conseil_ONU

Le Conseil de sécurité de l’ONU maintient ses sanctions contre le Mali

Les personnes ciblées par les sanctions de l’organe décisionnel onusien le resteront jusqu’en 2023. Il leur est interdit de voyager ou d’accéder à leurs comptes bancaires à l’international.

 Le Conseil de sécurité des Nations unies a reconduit les sanctions adoptées en 2017 contre le Mali. Ces mesures ciblent les personnes et entités désignées en tant que responsables des actes violant le droit international humanitaire en République malienne. Elles comprennent entre autres l’interdiction de voyager et le gel des avoirs.

« Les personnes ou entités inscrites sur la liste (de sanction, ndlr) ne bénéficieront d’aucun appui financier, opérationnel ou logistique de la part des entités des Nations unies », indique le Conseil de sécurité. Les mesures seront maintenues jusqu’à l’année prochaine.

« Il incombe aux autorités maliennes d’assurer la stabilité et la sécurité sur l’ensemble du territoire malien » martèle l’organe décisionnel. Ce dernier ajoute aussi que le pays doit tout faire pour prendre « en main les initiatives en faveur de la paix et de la sécurité ».

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *