Près de 20% des Nigérians n’ont pas accès aux services télécoms

La situation est notamment due au manque d’investissements dans la fibre optique et dans les infrastructures de connexion sans fil. Le gouvernement a mis en place un plan pour atteindre une couverture d’au moins 90% d’ici 2025.

 Plus de 35 millions de personnes n’ont pas accès aux services de télécommunications au Nigeria. Cette fracture s’observe notamment dans les milieux ruraux et dans les zones très éloignées des centres-villes.  Elle est due au manque d’investissements dans les infrastructures de connectivité sans fil et de fibre optique.

Cette situation prive près de 20% des habitants du pays d’importants avantages financiers et numériques. En effet, explique la Nigérian Communications Commission (NCC), « les gens adopteront plus la culture financière et numérique lorsqu’ils auront accès aux services télécoms ». Pour résoudre le problème, le gouvernement a mis en place le Nigérian National Broadband Plan 2020-2025.

Ce programme permettra de déployer 120 000 km de fibre optique à travers le pays. D’ici 2025, la couverture des services télécoms sera d’au-moins 90%. L’inclusion financière sera de 80% et le prix d’un gigaoctet de data ne dépassera plus 0,93 $.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *