Sango_coin

RCA : L’achat de terres et du droit de citoyenneté avec des cryptomonnaies est inconstitutionnel

Le gouvernement centrafricain a décidé de vendre des terres et le droit de citoyenneté aux étrangers en cryptomonnaies. Un projet rejeté par la plus haute juridiction du pays.

 

Les autorités centrafricaines ont lancé le mois dernier, une initiative visant à susciter l’intérêt des investisseurs étrangers pour leur nouvelle cryptomonnaie, le Sango Coin. Le projet devrait permettre à ces derniers d’acheter la nationalité centrafricaine et des terres dans le pays. La première vaut l’équivalent en Sango Coins de 60 000 $. Une parcelle de 250 m2 coûterait, quant à elle, l’équivalent de 10 000 $ en Sango Coins. Cette initiative est « inconstitutionnelle » selon la plus haute juridiction du pays.

La Cour constitutionnelle a rappelé au gouvernement que la nationalité centrafricaine n’avait pas de valeur marchande. Elle n’était donc pas commercialisable. Contacté par Reuters, le porte-parole du gouvernement a déclaré qu’il n’avait aucune réponse à donner par rapport à la décision de la Cour. Le projet d’expansion des cryptomonnaies en RCA vient ainsi de se heurter à une nouvelle barrière. Le Fonds monétaire international (FMI) avait déjà indiqué que l’adoption des devises cryptographiques n’était pas « une panacée » pour les résoudre les problèmes du pays.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *