Compagnie_aériennes

Nigeria : Les fonds non rapatriés des compagnies aériennes bientôt libérés

Le Nigeria laissera les compagnies aériennes étrangères rapatrier les revenus qu’elles ont générés sur son sol. L’annonce a été faite dans un communiqué de la Banque centrale du pays. Cette dernière a indiqué, le week-end écoulé, qu’elle libèrera 265 millions $ pour les transporteurs concernés. Elle a surtout précisé que le rapatriement des fonds des entreprises étrangères n’était pas interdit. Il devait tout simplement se faire de « manière ordonnée ». Avec la chute de ses réserves en devises, la Banque centrale a dû introduire des règles pour se prémunir contre la crise actuelle.

Les fonds non rapatriés par les compagnies aériennes étrangères depuis Abuja sont estimés à plus de 465 millions $. La Banque centrale du Nigeria ne veut donc libérer que 56% des revenus bloqués. Cette décision, quoiqu’insatisfaisante, est intervenue suite à la menace de la compagnie Emirates Airlines de suspendre ses vols, depuis et vers le Nigeria, dès le 1er septembre 2022. Une résolution que comptaient adopter la plupart des transporteurs étrangers opérant dans le pays ouest-africain.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *