Alibongo_Odimba

Le Gabon abrite la Semaine africaine du climat

Le Gabon abrite depuis cette matinée, la Semaine africaine du climat. Une rencontre qui a pour objectif de préparer le continent noir à la prochaine COP qui se tiendra en Égypte.

 

La Semaine africaine du climat a démarré ce jour, lundi 29 août, à Libreville en présence du président gabonais, Ali Bongo Ondimba. Pendant 4 jours, des représentants de gouvernements africains, des acteurs du secteur privé, des organisations de la société civile et de la jeunesse, discuteront des défis climatiques actuels. Cette rencontre sera « une opportunité de prendre des mesures pour la COP 27 » a indiqué Ovais Sarmad, secrétaire exécutif adjoint de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Cette semaine a été organisée par le gouvernement gabonais en partenariat avec l’ONU et d’autres partenaires tels que la BAD et le CEA. Les devants pris par Libreville constituent « un signe fort de l’engagement du Gabon à être un véritable catalyseur de l’action climatique » a tweeté ONU Gabon.

Le Gabon très actif dans l’adaptation climatique

Ce pays d’Afrique centrale est très impliqué dans la lutte contre le changement climatique. Il est considéré aujourd’hui comme la superpuissance verte de l’Afrique. Il fait partie des rares pays absorbeurs de carbone au monde. Grâce à son vaste couvert forestier, il participe considérablement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

« Le changement climatique ravage notre planète partout. L’Afrique est particulièrement touchée. Mais des solutions existent. Le Gabon est déterminé à les mettre en œuvre » a indiqué le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba. « Le moment est venu pour les Africains de prendre leur destin en main. Que l’Afrique, berceau de l’humanité, soit celle qui la sauve » a-t-il recommandé.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *