Euros

La Tunisie recevra 150 millions € de la Berd

La Tunisie bénéficiera d’un « prêt à garantie souveraine » de 150,5 millions € de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd). Un accord a été signé à cet effet hier mercredi. Les fonds seront accordés à l’Office des céréales (ODC). L’entreprise publique s’en servira pour financer les importations de blé tendre, de blé dur et d’orge dans le pays.

Cette aide vise à soulager le gouvernement tunisien qui continue d’être confronté à un déficit budgétaire et à la baisse de ses réserves en devises extérieures. Grand importateur de blé, l’État tunisien est l’une des plus grandes victimes du conflit en cours sur le sol européen, notamment dans le secteur de l’alimentation.

« La guerre contre l’Ukraine a fortement réduit la capacité du pays à exporter des céréales » indique la Berd. Elle a aussi « provoqué des ruptures d’approvisionnement en céréales dans le monde ainsi que la flambée des cours mondiaux des produits de base ». Autant de facteurs qui affectent gravement l’économie tunisienne.

Faut-il le rappeler, la Tunisie importe les 2/3 de ses besoins en blé. Cette céréale constitue une denrée de base pour la population. 15% de la consommation alimentaire des Tunisiens en dépend, rapporte l’Agence Anadolu. Outre l’aide financière, la Berd entend élaborer et mettre en œuvre une feuille de route visant à améliorer l’efficacité du secteur céréalier.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *