Eskom-employees

Afrique du Sud : Les municipalités doivent 2,9 milliards $ à Eskom

La dette des municipalités sud-africaines vis-à-vis de la société électrique publique, Eskom, est désormais évaluée à 2,9 milliards $. L’information a été donnée par le vice-président du pays, David Mabuza. Cette dette, poursuit-il, a cru de 10% entre mars et fin juillet 2022. Elle s’est notamment accumulée à cause du non-paiement des factures d’électricité et d’eau par les consommateurs.

N’ayant pas pu collecter les recettes nécessaires chez leurs administrés, les municipalités se trouvent, à leur tour, incapables de régler les factures d’Eskom. « Ce n’est pas une situation souhaitable pour Eskom et les municipalités » regrette Mabuza. Un comité multidisciplinaire a donc été mis en place pour résoudre le problème. Il a pour mission de « s’occuper du paiement de la dette au service public par les municipalités et les organes de l’État ».

Les administrations territoriales du pays ont donc reçu l’ordre d’exiger et de recouvrer leurs dettes auprès des populations afin de régler leurs arriérés vis-à-vis d’Eskom. Ces derniers mois, plusieurs localités sud-africaines ont été privées d’électricité. Les raisons évoquées sont liées aux pannes et à la vétusté des infrastructures existantes. Il n’en demeure pas moins que ces coupures sont intervenues suite aux menaces de la société électrique de ne plus fournir de l’énergie jusqu’à ce qu’elle soit payée.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *