Soins-santé

32% des Ivoiriens versent des pots-de-vin pour accéder aux services de santé (Afrobarometer)

Le système sanitaire ivoirien est profondément touché par la corruption selon une nouvelle enquête d’Afrobarometer. L’étude porte sur un sondage réalisé en 2021 auprès de 1200 adultes ivoiriens. 32% des personnes interrogées disent avoir versé un pot-de-vin avant d’accéder aux soins dont elles avaient besoin.

54% estiment que l’accès aux services de santé dans les hôpitaux publics et privés était difficile. Pour elles, la plupart des problèmes auxquels sont confrontés les patients dans ces établissements sanitaires sont liés à l’absence du personnel médical, au manque de médicaments et de fournitures, au mauvais état des infrastructures, etc.

32% des Ivoiriens interrogés déclarent que le plus grand problème du pays est lié à la santé. Le premier étant, dans leur entendement, le chômage. Le gouvernement ivoirien a toutefois lancé, ces derniers mois, de vastes projets visant à ériger un hôpital dans toutes les régions du pays. Un centre d’oncologie devrait être bientôt construit à Grand-Bassam. Abidjan et Odienné devraient aussi abriter des centres hospitaliers d’ici quelques années. De quoi améliorer l’accès aux soins dans le pays.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *