George-Weah

Liberia : Tous les hauts-responsables sanctionnés par les États-Unis ont été suspendus

Le président libérien, George Weah, a suspendu Nathaniel McGill, Serenius Cyphus et Bill Twehway. Ils sont respectivement ministre d’État aux Affaires présidentielles/chef de cabinet du président, procureur général et directeur général de la National Port Authority.

Ils sont, tous les trois, accusés par les États-Unis d’actes de corruption à la tête de l’État. Ils font actuellement l’objet de sanctions économiques et financières, imposées par le département du Trésor américain. « Par leur corruption, ces hauts-responsables ont sapé la démocratie au Liberia pour leur propre bénéfice » a déclaré le sous-secrétaire américain au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, Brian Nelson.

En les suspendant hier, le président libérien a déclaré dans un communiqué qu’une enquête sera diligentée à l’échelle nationale pour vérifier ou infirmer ces accusations. Dès son arrivée au pouvoir en 2017, George Weah s’est engagé à lutter contre la corruption et à améliorer la qualité de vie des populations. Le Liberia souffre cependant de mauvaise gouvernance, de scandales financiers et de corruption. Autant de problèmes qui éclipsent toute tentative de relance économique, rapporte Bloomberg.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *