Fonds-climatique

Adaptation climatique : L’Afrique ne reçoit que 12% des financements dont elle a besoin

Un nouveau rapport de Climate Policy Initiative indique que l’Afrique n’obtient que 12% des financements dont elle a besoin pour son adaptation climatique. En 2020, elle n’en a reçu que 29,5 milliards $. Il lui faut cependant près de 250 milliards $ par an pour atteindre les objectifs fixés.

La question du financement climatique, datant de l’Accord de Paris, sera remise donc sur la table à la prochaine Conférence des parties qui se tiendra en Égypte en novembre. Les nations riches n’arrivent toujours pas à tenir leurs engagements visant à fournir 100 milliards $ par an aux pays pauvres. Des fonds sont censés les aider à adopter les technologies vertes et à abandonner les sources d’énergie fossile.

D’après le rapport, les investisseurs internationaux désireux d’intervenir en Afrique se heurtent aux risques que pose l’environnement financier local. « (…) La perception du risque lié aux investissements sur le continent africain est souvent aggravée par une compréhension limitée des contextes nationaux par les investisseurs privés », souligne le rapport. Climate Policy Initiative recommande donc d’« innover dans les structures de financement et dans le déploiement stratégique du capital public pour attirer l’investissement privé à des niveaux record ».

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *