Fcfa

L’émission obligataire du Mali connait un franc succès sur le marché régional

Le Mali a réussi son émission obligataire qu’il a lancée en début de semaine. Le Trésor public a engrangé 277 milliards FCFA (421,78 millions d’euros) sur le marché régional. Les titres émis sont composés de Bons de soutien et de résilience (BSRT) et d’Obligations de relance (ORT).

Les premiers ont permis de mobiliser 72,20 milliards FCFA à des taux marginal et moyen pondéré respectifs de 3,5% et 3,46%, avec un rendement moyen pondéré de 3,59% et une maturité d’un an. Les ORT ont, quant à elles, été levées en deux tranches.

Une première de 98,38 milliards FCFA à des prix marginal et moyen pondéré respectifs de 9 900 FCFA et 9 902 FCFA. Ces titres sont assortis d’un rendement moyen pondéré de 6,22% et d’une maturité de 3 ans.

La seconde tranche d’ORT rapporte 106,71 milliards FCFA et affiche un rendement moyen pondéré de 6,32%. Ses prix marginal et moyen pondéré sont respectivement de 9 900 FCFA et de 9 929 FCFA.

Tous les 8 pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) ont contribué à cette émission obligataire. « Nous n’avions d’autres choix que d’y aller puisque du succès de l’opération dépendait le paiement de nos arriérés. On s’est senti quasiment obligé d’y répondre » a déclaré un gestionnaire d’actifs passifs bancaires cité par Sika Finance.

 

 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *