Accord-Tchad

Tchad : Le gouvernement signe un accord avec les rebelles pour la réconciliation nationale

Les pourparlers engagés entre le gouvernement tchadien et les rebelles semblent porter leur fruit. Les deux parties devraient signer, aujourd’hui, un accord à Doha (Qatar). Une collaboration censée ouvrir « la voie au lancement d’un dialogue national, global et souverain dans la capitale, N’Djamena » indique un communiqué du ministère qatari des Affaires étrangères.

L’objectif final de cette entente est de « parvenir à une réconciliation nationale globale » au Tchad, poursuit la même note officielle. Les négociations entre le gouvernement tchadien et les rebelles auront ainsi duré cinq mois à Qatar. Selon le président du Tchad, Mahamat Idriss Deby, la réussite de ce dialogue national devrait conduire à la planification des élections démocratiques. Ce dernier devrait donc commencer le 20 août prochain.

Pour rappel, Mahamat Idriss Deby est arrivé au pouvoir suite à la mort de son père l’année dernière, sans passer par la voie démocratique. Les rebelles du pays s’insurgent contre le pouvoir depuis des années. Ils réclament entre autres, la libération des leurs qui ont été emprisonnés, la restitution de leurs biens spoliés, ainsi qu’une amnistie générale.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *