Djezzy

Algérie : Le gouvernement débloque 682 millions $ pour nationaliser l’opérateur télécom Djezzy

Le groupe néerlandais VEON a cédé au gouvernement algérien, la totalité de ses parts au sein de l’opérateur télécom Djezzy. L’acquisition a coûté 682 millions $ à l’État. Elle permet à ce dernier de devenir le propriétaire de l’entreprise de télécommunications, et à VEON de quitter le marché algérien. Le groupe néerlandais cherche désormais à concentrer ses activités sur les marchés émergents en Europe de l’Est et en Asie.

« Aujourd’hui, nous avons finalisé la vente de notre participation dans Djezzy à notre partenaire FNI (Fonds national d’investissement d’Algérie). Nous marquons ainsi une étape importante dans notre stratégie de rationalisation du portefeuille de VEON » a déclaré Kaan Terzioglu, PDG du groupe VEON. Djezzy est désormais, poursuit-il, « un opérateur de télécommunications exemplaire, qui continuera à servir l’Algérie avec des services de premier ordre ».

Djezzy devient le deuxième opérateur public en Algérie, après Mobilis. L’État cherchait à l’acquérir depuis 2010. Grâce aux deux opérateurs, il détient désormais une plus grande part sur le marché télécom algérien.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *