Chine-Afrique

La Chine veut renforcer ses relations avec l’Afrique dans le domaine commercial

L’Empire du Milieu se fait désormais concurrencer sur le marché africain par l’Union européenne (UE) et les États-Unis. Il n’entend toutefois pas se laisser rattraper. Durant les dix prochaines années, il renforcera ses relations avec le continent noir. Le secteur qu’il privilégiera dorénavant sera le commerce. L’objectif étant de devenir le plus grand partenaire commercial de l’Afrique d’ici 2030.

Cette ambition de Pékin, révélée par l’Economist Intelligence Unit (EIU), vise à combler les besoins d’un segment qui n’est pas, dans l’entendement chinois, suffisamment couvert dans le cadre de ses rapports vis-à-vis de l’Afrique. Ces deux dernières décennies, la Chine a surtout œuvré au renforcement des liens avec le continent dans les domaines de la politique et du financement. En boostant le secteur commercial, elle pourrait maintenir son temps d’avance sur ses deux nouveaux concurrents. « Les relations afro-chinoises entrent clairement dans une nouvelle phase » fait savoir Pat Thaker, directeur éditorial de l’EIU pour le Moyen-Orient et l’Afrique.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *