Livre-égyptienne

La valeur de la devise égyptienne chute de 22%

La Livre égyptienne vient d’enregistrer la deuxième plus grande dépréciation de son histoire. Sa valeur a chuté d’environ 22% en début de semaine. Il faut désormais débourser 19 livres égyptiennes pour obtenir 1 dollar américain. La première fois qu’une telle dépréciation a eu lieu remonte en 2016.

Cette nouvelle perte de valeur monétaire est due à l’inflation galopante, nourrie par la crise russo-ukrainienne. La hausse des prix des matières premières affecte terriblement l’économie nationale. Faut-il le rappeler, l’Égypte est le plus grand importateur de blé au monde. Une céréale dont les principaux producteurs sont justement les deux nations en guerre.

La flambée des prix des produits alimentaires contraint l’Égypte à dépenser plus d’argent dans les importations du blé et surtout, dans la subvention du produit. Fin juin dernier, la Banque mondiale a dû fournir une aide de 500 millions $ pour soulager le pays du poids généré par la crise. Ce mois-là, les prix des denrées alimentaires étaient en hausse de 66%.

Le gouvernement a engagé des discussions avec le Fonds monétaire international (FMI) pour obtenir un nouveau prêt afin de combler les besoins de son budget. Ce dernier est estimé à environ 160 milliards $, rapporte VOA Afrique. Sans oublier une dette publique qui s’évalue désormais à 90% du PIB.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *