Ajibola-Olude

Nigeria : Une nouvelle taxe de 5% sur les services télécoms

Le gouvernement fédéral du Nigeria a introduit une nouvelle taxe sur les services de télécommunications. L’État appliquera désormais un droit d’accise de 5% sur les appels, les SMS et la data achetés par les abonnés. La Nigerian Communications Commission (NCC) a ordonné à toutes les parties concernées de veiller au respect scrupuleux de cette nouvelle mesure.

Cette dernière ne réjouit nullement les opérateurs GSM présents sur le territoire nigérian. Le secrétaire exécutif de l’Association des entreprises de télécommunications du Nigeria (ATCON), Ajibola Olude, a plaidé pour l’annulation de cette décision. D’après lui, « le droit d’accise proposé (…) ne part pas d’une bonne intention. L’état actuel de la communication au Nigeria est si mauvais que sur 756 fournisseurs d’accès à Internet (FAI) enregistrés dans le pays, seulement 10 sont actifs ».

Les autorités nigérianes, poursuit-il, « devraient comprendre qu’actuellement, le pays est confronté à une pression inflationniste, soit 18%. Avec cette nouvelle taxe, cette pression montera à 19 ou 20%. Cela augmentera le niveau de pauvreté dans le pays. (…) Ce n’est pas le meilleur moment pour le faire ». Le gouvernement nigérian estime, quant à lui, que cette nouvelle taxe rapportera plus de recettes à l’État.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *