Accra

Fitch revoit à la baisse le taux de croissance économique du Ghana en 2022

Fitch Solutions a revu à la baisse, ses prévisions de croissance économique pour le Ghana en 2022. Celles-ci passent de 4,8% (initialement) à 2,6%. Un taux bien inférieur à celui prévu par le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale, soit respectivement 5,2% et 5%.

Ce ralentissement de la croissance économique ghanéenne sera dû, selon Fitch, à la hausse de l’inflation, à la faiblesse de la monnaie locale et aux effets de la guerre russo-ukrainienne. Tous ces facteurs combinés entraîneront la chute des marges bénéficiaires des entreprises et du pouvoir d’achat des consommateurs.

Le Ghana retrouvera toutefois sa performance de croissance en 2023, selon Mike Kruninger, analyste chez Fitch Solutions. L’économie du pays devrait croître de 4,9% cette année-là. Le Ghana sera cependant confronté à d’importants défis à court terme. Le premier d’entre eux sera de contenir la hausse inflationniste.

Le second sera de résoudre le problème de la faible mobilisation de recettes intérieures. Cette difficulté à financer soi-même son budget force le gouvernement à trop dépendre des prêts, ce qui entraîne une hausse continuelle de la dette extérieure. Cette dernière a déjà atteint « des niveaux insoutenables » selon Kruninger.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *