Afrique-du-sud-électricité

Afrique du Sud : Le gouvernement autorise le secteur privé à produire de l’électricité sans permis

L’Afrique du Sud est confrontée depuis plusieurs années à des crises énergétiques. Ses installations électriques vétustes peinent à satisfaire convenablement la demande locale. Les autorités essayent de résoudre le problème et de mettre un terme aux pannes récurrentes, mais en vain.

Pour sortir la tête de l’eau, le gouvernement a décidé de laisser le secteur privé répondre à ses propres besoins énergétiques. Mieux, il l’a autorisé à vendre sa propre production électrique au service public pour régler les problèmes d’approvisionnement général. L’annonce a été faite hier par le président de la République, Cyril Ramaphosa. Dans son allocution, le chef de l’État a déclaré que même les propriétaires d’immeubles ou de villas utilisant de l’énergie solaire pourront vendre de l’électricité à l’État.

Le réseau public sud-africain s’est effondré depuis 2008. En 2022, le pays a connu l’un des pires délestages de son histoire. Le gouvernement, impuissant, se trouve contraint de laisser la main au privé pour relever la pente. « La pénurie d’électricité est un énorme frein à notre croissance économique et à la création d’emploi. Elle décourage les investissements et réduit la compétitivité » a déclaré le chef de l’État.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *