Sergey-Lavrov

Rejetée par l’Occident, la Russie se tourne vers l’Afrique pour éviter l’isolation générale

La Russie s’est lancée dans une campagne de renforcement des liens amicaux avec les pays qui ne se sont pas encore retournés contre elle. Face à l’expulsion occidentale, elle s’empresse de consolider ses liens avec les nations africaines qui, jusque-là, demeurent neutres quant à une prise de position dans le conflit européen en cours. Pour ce faire, le plus haut diplomate russe a démarré une tournée sur le continent noir le week-end dernier.

Première destination : l’Égypte. Sergueï Lavrov est allé rencontrer les dirigeants du pays. Il a profité de l’occasion pour saluer l’Afrique pour la « voie indépendante » qu’elle a choisie. Le ministre russe veut ainsi parler de l’abstention des dirigeants du continent de se rallier à l’Occident contre Moscou. Sergueï Lavrov a d’ailleurs annoncé qu’un sommet Russie-Afrique est en cours de préparation et devrait se tenir à mi-2023.

L’objectif de cette rencontre sera de consolider les relations entre les deux parties. Ce sera donc le deuxième sommet du genre entre les deux partenaires, après celui de 2019 à Sotchi. Outre l’Égypte, le ministre russe des Affaires étrangères se rendra également en Éthiopie, en Ouganda et en République démocratique du Congo (RDC) dans le cadre de sa tournée en Afrique.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *