Zlecaf

Le niveau du commerce intrarégional en Afrique est le plus faible au monde

Le continent africain affiche le niveau de commerce intrarégional le plus faible au monde. Celui-ci est estimé à 18% contre 22% en Amérique latine, 50% en Asie et 70% en Europe, rapporte Fraternité Matin. L’Afrique représente pourtant un vaste marché d’environ 1,4 milliard de consommateurs. Son PIB est estimé à 3000 milliards $.

En promouvant le commerce intrarégional, l’Afrique tirera énormément de profits de sa zone de libre-échange (Zlecaf). Elle pourrait faire passer le niveau des échanges commerciaux à 25% d’ici 10 ans. Ses importations pourraient alors chuter de 10 milliards $ au moment où ses exportations augmenteraient d’au moins 20 milliards $.

Pour soutenir ce projet de marché unique en Afrique, le Conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD) a récemment validé un financement de 11,02 millions $ au profit du Secrétariat de la Zlecaf. Cette enveloppe lui permettra d’« identifier de nouvelles opportunités commerciales et économiques pour les femmes, d’aider à l’élaboration du protocole de la Zlecaf sur les femmes et les jeunes dans le commerce ».

Elle servira également au « renforcement des capacités et (à) l’acquisition de compétences commerciales ciblées pour les femmes ». D’après l’ONU-Femmes, « investir dans l’indépendance économique des femmes ouvre la voie à l’égalité entre les sexes, à l’éradication de la pauvreté et à une croissance économique inclusive ».

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *